Miranda Merron a partagé son repas lyophilisé de Noël avec sa copine navigatrice Samantha Davies.
Miranda Merron a partagé son repas lyophilisé de Noël avec sa copine navigatrice Samantha Davies. (© DP)

Toujours en cours après près d’un mois et demi de navigation, Miranda Merron a passé Noël hier sur son bateau Campagne de France.

«Joyeux Noël (Joyeux Noël)! », A lancé, en vidéo sur Internet, la navigatrice anglaise, depuis l’autre bout du monde. Elle se trouve actuellement près du cap Leeuwin, au sud de l’Australie.

Pas vraiment seule

Elle a d’ailleurs profité de cette proximité pour passer le réveillon du 24 décembre à distance en compagnie d’une amie australienne.

Bien qu’elle soit seule en mer, la Manchoise d’adoption s’était programmée de nombreux rendez-vous pour Noël, avec de la famille, des amis, mais aussi une autre navigatrice, son amie Samantha Davies.

Cette dernière a été forcée d’abandonner suite à une avarie, mais elle est tout de même repartie en mer pour boucler son tour du monde. Un rendez-vous avait été fixé à midi, heure anglaise, pour partager un repas de fête.

«Elle s’est emporté un repas, le même que Samantha Davies», détaille Halvard Mabire, fils mari resté à quai, à Barneville-Carteret. Un repas à base de dinde lyophilisé, mais meilleur que l’assiette habituelle.

Des cadeaux cachés dans son bateau

En plus de ça, elle a dégusté un gâteau de Noël (NDLR, gâteau de Noël anglais), préparé par sa maman. «C’est un fruit-cake un peu alcoolisé. Comme je n’ai pas bu une goutte d’alcool depuis des mois, je vais finir pompette! », S’amuse-t-elle à lancer dans le message qu’elle envoie quotidiennement.

«Un concours de décoration des bateaux a également été organisé, rapporte Halvard Mabire. Mais elle ne gagnera pas, car elle aime les Noël sobres. Et là, elle va être servie. »Romain Attanasio, un autre concurrent, s’est ainsi déguisé en père Noël.

Pour autant, la course ne prend jamais de pause. «C’est un jour comme un autre, la météo et ses caprices ne s’arrête jamais», souligne Halvard Mabire, impliqué dans la course comme s’il y était. Lui a passé un Noël particulier, aussi à l’affût du moindre problème, le téléphone près de lui.

La traversée de l’océan Indien s’est plutôt bien passée pour Miranda Merron, «même s’il y a toujours une bricole, une manœuvre qui se passe mal», remarque son manager de mari. Notre skippeuse manchoise est actuellement 23e du Vendée Globe, talonnée par Clément Giraud.

L’esprit de Noël a donc réussi à s’inviter dans ce cours de l’extrême, car des cadeaux avaient été cachés au départ à l’intérieur du bateau Campagne de France. Presque un Noël normal en somme, les vagues en plus.

Avis :
4.6 out of 5 stars (4,6 / 5)
Catégories : Blog